Douce harmonie du cuir et du tissu

À toutes les fois que j’entreprends la création d’un sac de cuir, le défi est présent. Travailler le cuir me cause toujours un léger stress puisque l’erreur peut être fatale. Pas pour moi, pour le sac.  Une couture mal exécutée, et cela peut être le désastre surtout si on travaille avec une pièce de cuir recyclé et que les quantités sont limitées.

Tout cela pour dire que l’introduction du tissu dans mes sacs se voulait une petite détente en attendant le soleil et la chaleur du printemps et de l’été. Ce n’est pas tout à fait le cas. En effet, comme j’ai beaucoup de difficulté à laisser le cuir de côté, j’ai décidé de tenter quelques petites expériences en combinant les deux matériaux. Évidemment, j’ai fait un démo, y ai apporté quelques correctifs et voici le résultat. Pas nécessairement facile, mais le look m’enchante. C’est toutefois aussi long à réaliser qu’un sac fait de cuir et/ou de fourrure.

D’ailleurs, je me demande comment font les Chinois pour vendre leurs sacs à prix si bas. Il doit y avoir quelque chose que je n’ai pas encore compris. Bien oui, j’ai tout compris!

Achetons local ! Oui c’est parfois plus cher, mais on sait ce qu’on achète. De plus, on peut communiquer avec l’artisane si quelque chose brise et elle le répare avec plaisir. C’est original et exclusif, réalisé avec grand soin, de qualité comparable aux marques prestigieuses et enfin cela encourage les créateurs du Québec.

Voici le démo (je le garde pour moi )

DSC02152DSC02151

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

besace rouge (4)Besace rouge