Ah! les croco, ah! les croco, ah! les crocodiles…

J’essaie de faire simple, mais j’ai de la difficulté à épurer mes sacs. J’aime la différence, me distinguer des autres designers, des TENDANCES, de l’uniformisation des look.

Chose certaine, je ne fais pas des sacs qui passent inaperçus et j’ai des clientes qui ne demandent que ça. Alors vive la différence !

En vente sur la ma page ETSY: https://www.etsy.com/ca-fr/listing/538598027/nouveau-creation-quebecoise-sac-a-main?ref=shop_home_active_1

Profitez-en pour faire le tour de ma boutique sur Etsy : Un rabais de 30 à 35 % sur certains sacs vous est offert.

Mais avant tout, célébrez notre Fête Nationale

VIVE LE QUÉBEC…

alligator1

 

 

 

Le buffle à l’honneur

Le cuir de buffle est singulier. À la fois épais et souple , il présente une texture qui permet de réaliser des sacs qui ont du chien (pour ne pas dire du buffle)

Fait entièrement de cuir de buffle noir, la fourrure de renard de Magellan (recyclée) ajoute  une touche d’exotisme, les coutures lacées, un retour à la tradition.

Buffle noir-renard de MagellanCoutures lacées

Une autre petite merveille

On pourrait croire que je fais preuve de prétention. Peut-être. Mais je ne peux m’empêcher de trouver mon tout dernier sac absolument parfait et magnifique !

Les couleurs de cuir agencées, la qualité d’exécution des coutures au point sellier, le format du sac, sa polyvalence et les petits accessoires font de ce sac UN INDISPENSABLE pour les gens actifs qui aiment les belles choses et qui n’hésitent pas à payer un prix juste pour ce sac haut de gamme.

Ah! Combien de temps y résisterez-vous ? Prenez un petit moment et regardez bien les détails.

baluchon10

Le voici !

baluchonvert3

Autres photos SAH-37

Couleur vive et acidulée pour accueillir le printemps

Un sac rafraîchissant, non ? Un jeans, des sandales , des verres fumés. Un look décontracté assuré !

Autres photos : SP-20

DSC03645 (2)

collectif (2)

Le loup …marin

Quand j’étais jeune – oui, je l’ai déjà été – j’ai eu le bonheur de porter des bottes de loup marin. Ce sont des bottes que ma grande soeur Rachel portait bien avant moi et qui avaient conservé toutes leurs qualités même 10 ans plus tard.

Aujourd’hui, madame Bardot peut bien s’en offusquer, mais  je renoue avec cette noble matière bien de chez nous. En réalité, pas tout à fait car ma peau de loup marin provient de Norvège ! Eh oui !   Alors que les chasseurs de phoque du Québec se plaignent de ne pouvoir vendre leurs pelleteries, les peaux que mon distributeur me vend proviennent de Norvège. Pouvez-vous y comprendre quelque chose ?

N’y a -t-il pas un certain paradoxe ?

La question est posée !

Voici la petite merveille que j’ai créée avec cette matière absolument divine, d’une douceur incomparable. Il est certain  que je vais récidiver. Je suis persuadée que le phoque québécois est d’une plus grande distinction. Un peu de chauvinisme ne fait pas mourir !

combineloupmarin (2)

 

DSC03593

Autres photos SAH-36 Cuir noir et loup marin

L’art de se compliquer la vie

Ce qu’il y a de merveilleux dans la maroquinerie, c’est qu’il y a toujours quelque chose à apprendre. Les limites, on se les impose parce qu’il faut maîtriser cet art petit à petit. Récemment, j’ai commencé à teindre mes cuirs afin d’obtenir des couleurs uniques. A priori, on pourrait croire qu’il est très simple d’appliquer une couleur. En soi, c’est vrai ! La difficulté vient du fait que la peau du cuir est poreuse, et sa surface inégale fait en sorte que la teinture ne réagit pas uniformément. De plus, selon la nature de la peau (veau, vache), la teinture sortira différemment. Puis, il y a toutes ces gammes de teintures (aniline, huile, alcool) C’est tout un monde à expérimenter. Pas surprenant que de nombreux maroquiniers utilisent des peaux déjà teintes. Mais explorer cet aspect du travail de maroquinerie est très excitant malgré le stress que cela engendre. L’erreur coûte cher ! Voici donc mon plus récent sac. Évidemment, j’ai réalisé la teinture.

 

DSC03448 (5)

 

 

 

 

 

 

 

 

SP-19 Baluchon bleu et tan 650 $ CND

 

Photos  SP-19 Baluchon bleu et tan

Étapes de fabrication

On reconnaît un sac à main haut de gamme à sa qualité de fabrication. À partir de la matière première, le cuir, l’artisan maroquinier trace, coupe, teint, colle et coud les pièces.

Un sac haut de gamme est fabriqué à partir de matériaux de très grande qualité. La maîtrise des techniques de maroquinerie est un prérequis essentiel. La couture au point sellier est un incontournable, mais pour ce faire, il faut de la pratique et de la patience.

En magasin, on retrouve des sacs de tous prix.  Certains semblent alléchants de par leur bas prix et leur design à la mode  » Made in China », mais rendent l’âme quelques mois plus tard.  Ensuite, il y a les sacs faits de cuir véritable réalisés ici par des manufacturiers honnêtes. Oui, il y en a encore !

Enfin, il y a les artisans maroquiniers qui conçoivent et fabriquent de beaux sacs en cuir de grande qualité dans leur petit atelier et j’en suis !

Je vous présente des photos montrant quelques-uns des gestes les plus courant de l’artisan maroquinier.

DSC03373 (2) DSC03382 DSC03387

DSC03388

D’un travail minutieux et patient naîtra un sac haut de gamme.

 

SAH-35 Cuir noir et renard 700 $ CND

Photos et détails SAH-35 Cuir noir et renard de Magellan

 

 

 

 

En attendant l’été

Normalement, je devrais être dehors à préparer les jardins de fleurs et le potager. L’hiver s’étire et le printemps ne veut pas prendre sa place. Voici donc le dernier sac de la saison. À moins que la neige ne persiste encore quelques semaines.

Autres photos et détails SP18

cuir rouge jaune (10)

 

Coutures au point sellier

Le prix des sacs haut de gamme me fait toujours sursauter. Hermès , Gucci , Chanel ne sont que quelques-unes de ces grandes maisons qui offrent à leur clientèle des sacs réalisés en respectant de hauts standards de fabrication. Il n’est pas rare de voir des sacs à 2 000 $, 4 000 $ et même 20 000 $. Quels critères déterminent le prix de ces sacs ? La  renommée de la maison évidemment, mais il faut être honnête et reconnaître que sans le travail minutieux des artisans maroquiniers et une sélection judicieuse de la matière première, le cuir,  ces grandes marques ne pourraient justifier leurs prix exorbitants.

Pour moi, Hermès est la maison qui réalise les sacs les plus représentatifs de la maroquinerie  haut de gamme. Les coutures faites à la main par des artisans maroquiniers sont tout simplement parfaites et réalisées avec une minutie inspirante. Le moindre détail est travaillé avec soin. Toutefois le style pour le moins classique ne séduit pas tout le monde et j’en suis.

J’ai décidé d’explorer la couture au point sellier, c’est le nom que l’on donne à la couture réalisée à la main avec deux aiguilles. Sur youTube, vous pouvez  visionner de courts films qui expliquent la technique.https://www.youtube.com/watch?v=IBUtCe7xp8I

J’ai réalisé un sac moderne en appliquant une technique artisanale qui continue d’être privilégiée pour la maroquinerie haut de gamme. Je pense que c’est réussi !

Sacs haut de gamme

DSC02713