Archives du mot-clé fait main

Coutures au point sellier

Le prix des sacs haut de gamme me fait toujours sursauter. Hermès , Gucci , Chanel ne sont que quelques-unes de ces grandes maisons qui offrent à leur clientèle des sacs réalisés en respectant de hauts standards de fabrication. Il n’est pas rare de voir des sacs à 2 000 $, 4 000 $ et même 20 000 $. Quels critères déterminent le prix de ces sacs ? La  renommée de la maison évidemment, mais il faut être honnête et reconnaître que sans le travail minutieux des artisans maroquiniers et une sélection judicieuse de la matière première, le cuir,  ces grandes marques ne pourraient justifier leurs prix exorbitants.

Pour moi, Hermès est la maison qui réalise les sacs les plus représentatifs de la maroquinerie  haut de gamme. Les coutures faites à la main par des artisans maroquiniers sont tout simplement parfaites et réalisées avec une minutie inspirante. Le moindre détail est travaillé avec soin. Toutefois le style pour le moins classique ne séduit pas tout le monde et j’en suis.

J’ai décidé d’explorer la couture au point sellier, c’est le nom que l’on donne à la couture réalisée à la main avec deux aiguilles. Sur youTube, vous pouvez  visionner de courts films qui expliquent la technique.https://www.youtube.com/watch?v=IBUtCe7xp8I

J’ai réalisé un sac moderne en appliquant une technique artisanale qui continue d’être privilégiée pour la maroquinerie haut de gamme. Je pense que c’est réussi !

DSC02713

 

Saint-Valentin

Le jour de la Saint-Valentin a longtemps été célébré comme étant la fête des célibataires et non des couples. Le jour de la fête, les jeunes filles célibataires se dispersaient aux alentours de leur village et se cachaient en attendant que les jeunes garçons célibataires les trouvent (définition des Lupercales)6. À l’issue de ce cache-cache géant, les couples formés étaient amenés à se marier dans l’année. Ceci permettait de développer la démographie et stimuler l’expansion des villages. Cette pratique laissait libre cours à beaucoup de tricheries de la part de couples officieux ainsi que des hommes qui visaient une jeune fille en particulier et notamment « la plus belle du village », très courtisée.(Wikipédia)

Je suis certaine que si l’une des jeunes filles avait porté à sa ceinture ou à la main ce joli petit sac, elle aurait été la première à se trouver un mari.

Faut bien faire des blagues avec cette histoire …

Autres photos: Pochettes-ceinture

PO-7
PO-7

Bracelet agencé au sac

portemonnaiePortemonnaie agencé

Dimensions : 17 x 10 cm. Intérieur : pochette avec fermoir, espaces pour cartes.

Grand, grand le sac

Les grands sacs, on en voit beaucoup depuis quelques années. Quel que soit le nom qu’on leur donne, ces sacs permettent de transporter avec soi une foule de petites choses très utiles si bien que, parfois, même nos amis se permettent de profiter de cet espace de rangement portatif. Faudrait toutefois pas abuser, les gars !

Voici le cabas version Trouloulou ! Je n’invente rien, mais j’y ai ajouté ma petite touche personnelle, la touche Trouloulou ! C’est un sac exclusif réalisé avec des matériaux recyclés de grande qualité et d’une confection impeccable.

Autres photos: Cabas cuir-fourrure

Cabas cuir-renard
Cabas cuir-renard

 

 

Tout petit, tout petit, tellement pratique !

Il  m’arrive de trouver mon sac à main encombrant, trop lourd,  de trop ! Je suppose que je ne suis pas la seule.

J’ai créé de toutes petites pochettes. Pas si petites quand même ! Elles sont tantôt chics, tantôt discrètes. Elles peuvent contenir un téléphone, des cartes et quelques petites babioles. En fait, les choses dont on ne peut absolument se priver durant une soirée ou une randonnée pédestre.  Elles se portent à la ceinture ou au poignet grâce à une ganse détachable.

PO-1
PO-1

pochettes

 

Le travail bien fait est récompensé

Je crée des sacs à main depuis quelques années et mon souci premier est toujours le même : créer un sac pour moi, un sac que j’achèterais, un sac qui me ferait craquer,  de belle facture, original.

Je n’ai jamais vraiment résisté à la tentation d’acheter un sac à main qui me plaît. Il y a toujours une bonne raison, et  je sais pertinemment que je ne suis pas la seule à argumenter silencieusement devant un sac, histoire de se convaincre que c’est un achat indispensable, non ?  Pour moi, le sac à main est un achat coup de cœur. Il m’arrive encore d’en acheter un . Il y a toujours quelque part un artisan maroquinier qui me séduit  par la qualité de son travail, par son métier d’Art. Et je ne peux résister, j’achète !

À la maison, je déballe le précieux cadeau, touche du bout des doigts le cuir pour en déterminer la qualité,la finesse,  puis mon nez effleure la surface du noble matériau humant son singulier parfum. Enfin, je vérifie la qualité du travail de maroquinerie : les coutures, la finition intérieure.Satisfaite, je le dépose sur ma table et le contemple en me sachant  privilégiée d’être celle qui portera fièrement ce petit bijou.

Dans le même esprit que les sacs précédents , c’est-à-dire, un souci de qualité et d’originalité, je vous présente mon plus récent sac à main.

SAH25-Cuir, peau bovin
SAH25-Cuir, peau bovin

SAH25 (2)D’autres photos : SAH25